Posted on

Témoignage complet de M.Jonathan Crépeau

Jonathan Crépeau - Chercheur analyste comportemental

Description du sujet principal

Jonathan Crépeau est psychopathe, il possède dependant une "conscience" de sois qui lui permettre de produire un témoignage complet avec une vue de l'intérieur de la "maladie".


Sujets abordés

  • Test PCL-R
  • Livre: The Wisdom of Psychopaths
  • Qu'est ce que c'est un psychopathe adapté ?
  • Comment je vois la vie: Une succèssion d'images sans distinctions
  • Vie et rôle comme un comédien permet de mentir. Ce n'est qu’une scène!

Documentaires vidéos

  • Le cerveau emotionnel
  • IRM et psychopathologie

Successful Psychopaths

Je suis ce que le Professeur Kevin Dutton appel : Successful Psychopaths... Possiblement un psychopathe Anti-Psychopathe égallement (ma vision de la chose)

Mon résultat sur le test PCL-R est de 30 (possiblement 32) sur un total de 40 points

Si on me demandais de me mettre moi meme une étiquette, je dirais:

Chasseur (profiler) psychopathe de psychopathe. Type obsessif-compulsif paranoïde avec base "saints".

pcl-r psychopathy checklist

 

 

The Wisdom of Psychopaths

The Wisdom of Psychopaths: What Saints, Spies, and Serial Killers Can Teach Us About Success

The Wisdom of Psychopaths: What Saints, Spies, and Serial Killers Can Teach Us About SuccessVoila pour vous une base extrêmement solide sur laquelle vous pourrez formuler vos questions

Son livre (en anglais seulement) : The Wisdom of Psychopaths: What Saints, Spies, and Serial Killers Can Teach Us About Success; en explique parfaitement bien la tres grande majorité de tous les aspects.

Je vous invite donc plus que fortement de lire ou écouter ce que ce chercheur exprime sur le sujet afin d'aiguiller vos questions de la façon la plus pertinente possible

Livre Audio sur Youtube


Qu'est ce que c'est un psychopathe adapté ?

C'est le principe du psychopathe adapté qui lui est fonctionnel malgré tout ce qui est différent chez lui.

Il reste le même prédateur social mais en beaucoup plus évoluer.. et n'attaquera pas immédiatement sous tout les regards et possèdes une capacité de retenu plus grande que les criminalisés qui souvent ce retrouvent en prisons des leurs jeunes ages.

Il peux être Chirurgien d'enfants blessés gravement, Ambulancier, Urgentiste, Démineur Dirigeant d'entreprise Pompier volontaire etc

En anglais on traduit actuellement le terme de psychopathe adapté par "Succesful psychopath's"


Les plus psychopathesLes moins psychopathes
1. PDG

2. avocat

3. Médias (télévision / radio)

4. Vendeur

5. chirurgien

6. journaliste

7. Officier de police

8. personne du clergé

9. chef

10. fonctionnaire

1. Aide soignante

2. infirmière

3. Thérapeute

4. Artisan

5. Esthéticienne / Styliste

6. travailleur de charité

7. enseignant

8. artiste créateur

9. docteur

10. comptable

A LIRE

The Top 10 Jobs That Attract Psychopaths

 


Comment je vois la vie: Une succèssion d'images sans distinctions

Ce que je vois en regardant la vie ce ne sont que des scènes ou si on veut dire des images sans distinctions défilent devant moi. Les pré-acquis et présomption induite par les apprentissages dit douloureux n’ont pas d’impact sur moi. Ce qui fait qu’un enfant qui ce fait frapper devant moi n’est rien de plus qu’un être humain envers qui il faut réagir rapidement et donner les premiers soins.

L’ampleur de l’image de l’accident n’a aucune influence, il pourrait autant s’agir d’un balai que l’on doit retirer rapidement du chemin avant que quelqu’un tombe.

Je comparais ca a possiblement quelqu’un de très geler. Il voit les choses; Mais un feu dans sa chambre ne le fera pas prendre contact avec le danger imminent.

Je ne compare pas l’absence de réaction ici, mais bien la perception de l’environnement qui semble à la très grande majorité des gens être remplis de sentiments relativement aux éléments de la vie quotidienne.

J’ai appris en très très bas âge à encrer en moi un détachement émotif très profond. Ma mère avait développé pour tenter de me contrôler, l’approche de : Gentil, je te donne; Pas gentil je te l’enlève.

Rien de tel pour apprendre à se positionner à l’extérieur des besoins autres que primaires !

Comment faire pour ne pas souffrir d’une joie que l’on transformera bientôt en souffrance ? Détachement, voilà le mot ! La meilleur des caresses ne représente plus qu’une possibilité de souffrance additionnelle si on s’abandonne à jouer ce jeux avec les gens.


Vie et rôle comme un comédien permet de mentir. Ce n'est qu’une scène!

Je peux me couper de tout car tout peux être gérer par le rationnel instantané qui replace ainsi la peur. Si un homme me menace d’un couteau et que je ne prends pas la vie et la peur de la mort en compte et remplace cela par une profonde compréhension de la situation, de ses implications et de ses solutions disponibles, je ne vis pas la peur mais bien une gestion de situation difficile très à risque.

Peu importe l’issue, les événements d’une nature X ou Y vont ce produisent en fonction des intentions hostiles de l’individu face à soi. Donc vaut mieux tenter de gérer les choses le plus adéquatement possibles et prendre les choses comme elles se présenteront. Acquiescement, déploiement d’une force d’attaque, peu importe, la situation ne sera pas gérer par un élément inapproprié tel que la peur pour poser des actions sensées.

On peut avoir peur des aiguilles par exemple, et devoir aller faire effectuer un prélèvent de sang. Le contrôle de cette peur ne peu selon moi être réduite, voir disparaître en ne focalisant que sur celle-ci.

Le manque d’apport d’information au cerveau, joint à une fabulation de l’imaginaire; donc loin du ici et maintenant; prédispose l’individu à la peur. L’association émotive de ses éléments provoque donc une difficulté pour l’individu de distinguer le vrai danger des faux dangers.

Si on force notre cerveau à créer une scission entre le « présumer » et les éléments réels que comporte la prise de sang, rien ne devrait vous faire peur… on ne vous dit pas d’aimer ça pour autant… ça c’est une autre histoire !

- Vous allez de vous-même à l’endroit requis
- Vous êtes dans un hôpital avec des infirmières qui généralement effectue ce type de tache à la chaîne, donc l’expérience devrait être pragmatiquement accordée à ces professionnels.

- A la limite, vous pouvez toujours questionner l’infirmière sur la qualité et les soins apportés que vous recherchez. Ainsi vous vous libérer de cet espèce de noir flou et inquiétant qui ne vous semblais point possible d’éclaircir afin de dédramatiser la situation et être ainsi en mesure de la recevoir pleinement pour ce qu’elle est; et non pas adjointe a toutes les peurs du passer qui sont souvent sans fondement solide pour justifier cette peur.

On parle souvent de l’amygdale qui serait le principal gestionnaire des peurs. Il met en actions plusieurs fonctions de votre corps et votre esprit; mais il est selon moi et d’autres chercheurs, possible de refréner les ardeurs de l’amygdale en renforçant le cortex préfrontal par le type d’exercice mental proposé lors de l’exemple de la prise de sang.

Le cortex préfrontal étant le signe du raisonnement logique, il semble naturel d’en conclure que cet épaississement canalise ou peu possiblement en venir à gérer les peurs sans devoir obtenir plus que le signal en lui-même du danger; ensuite le cerveau logique prend le relais afin d’éviter les erreurs de jugement et d’appréciation.


Le cerveau emotionnel

IRM et psychopathologie

Posted on

Le Ministère de la santé du Québec MSSS a-t’il des solutions concrètes face aux problèmes de santé mentale ?

Le MSSS a-t'il véritablement des solutions ?

Radio Canada présentait récemment une entrevue intitulé : Agir en santé mentale

Québec promet d'agir en santé mentale, mais comment ?

Telle est la question. Entrevue avec la ministre de la Santé Danielle McCann.

Ce que l'on comprend parfaitement s'explique généralement de façon fluide, complète et élaboré...

La ministre Mme McCann nous offrait donc encore une fois un discours flasque, sans idéologie à travers lequel on peut même percevoir la faible confiance qu'elles accorde à ses propres mots sur les  propos que nous le retrouvait il y a déjà plus de 35 ans (1980).

À travers une langue de bois habituellement générée par le manque d'idée façe aux réponses concrétes a donner sur un sujet, on comprend que le gouvernementt essais de faire belle figure et de donner l'impression d'être en contrôle en nous expliquant que tout vas bien puisqu'un forum en senté mentale viens de ce tenir.


Mais qu'est-ce que cela veux dire dans des mots clairs ?


 

Est-ce un plan défini ou encore improvisé ?

Y a t'il même une ébauche de plan globale ou est-ce morcelé ?


Parler, encore parler de santé mentale.. toujours parler de santé mentale: Peut-on arrêter de paler et passer a l'action ?

Paroles, Paroles, Paroles, - Dalida

Posted on

Le monstre resurgis

Le monstre resurgis

Le monstre resurgis

Avez-vous déjà eu mal aux mains, comme si elles étaient surchargées d’énergie tant tellement que vous deviez serrer un objet très fort pour dissiper quelque peu le mal être qui vous envahissait ?

Voilà deux jours maintenant que je diminue ma médicalisation.. et je sens le monstre en moi resurgir progressivement à nouveau depuis déjà un bon moment. La marijuana que je consomme légalement m’aide à faire disparaître complètement cet aspect « physiologique » qui moi m’envahis plus que les mains.

Le tout commence généralement par un genre de pincement pulsionnel d’agressivité qui de façon spasmodique apparaît au niveau de la colonne à la hauteur de omoplates. Ce frison monte directement à la nuque et je le sens s’infiltrer en moi ensuite comme une dose d’adrénaline d’une seule seconde sans plus.. mais cela fait que mes mains, mon cou et mes avant-bras se retrouve pris avec cette pulsion de serrer.. ou d’attaquer si la situation se présentait.

Ne ressentant pratiquement rien à part suite à une analyse situationnelle, je ne suis pas en mesure de comprendre la nature exacte de ces envahissements subits. Ces pincements peuvent allez jusqu’à une fréquence de 15 par minutes… il devient alors incontrôlable de ressentir ces envahissements aussi intenses et de les gérés; c’est ce qui ce passe selon moi chez le psychopathe non adapté qui ne prends pas conscience de ce degré de dangerosité qui s’accumule en lui.. il ne le ressent pas, donc ne l’analyse pas comme une situation à risque et continu son chemin comme si de rien n’était jusqu’au moment où il porte une attaques décisive sur quelqu’un.

Moi de par les nombreuses thérapies que j’ai parcourues, j’ai en quelque sorte appliquer ma capacité d’analyse sur moi-même afin de tenter au mieux de percevoir ce qui pouvais ce passer niveau « ressentis » que je n’ai pas vue. De par cet exercice,, je suis à même de dire aux gens.. rester loin présentement de moi.. ou désoler mais ma situation est X, donc si vous voulez me rencontrer soyez s’en avertis; cela représente le maximum de protection que je peux offrir aux gens en fonctions de mon état mental du moment.

Tel une ceinture noire d’art martiaux qui fait face à un adversaire unique… le fait de ce présenter en tant que tel donne une option aux gens afin de choisir la suite des événements possible… fuir ou en manger une bonne si t’es pas gentil !

C’est ton choix.. et on n’a un peu tendance à s’en justifier… : « il l’avait cherché.. il est venu jusqu’à moi ! Donc il voulait ce faire amocher c’est évident qu’il y était prêt !!!!! »

On n’est pas des saints ! On peut juste vous éviter le pire au mieux !


Ce qui me fait le plus pratiquer à m’approcher du genre humain c’est d’avoir un chat ! Pas un chat colleux ou dépendant.. non juste un chat régulier qui se sert de nous comme la plupart d’en eux le font. Sans considération.. donne-moi à manger sinon je vais faire chier… je n’écoute jamais.. Je viens te voir si ça me tente uniquement…. Vous voyez le genre.. un chat quoi !

Bon donc.. par définition les chats sont des psychopathes.. Remplis «trop » de charisme.. et comme ils sont petit.. souvent apeurer pour rien quand ont leurs rient dessus (en plus de ben voir qu’il ne comprenne strictement rien au pourquoi des choses) .. Comment peut-on leurs en vouloir si on m’est un réel effort à devenir plus humain que lui ?

Mon « Petit Monstre » .. moi c’est gros monstre j’imagine par déduction !; il n’écoute pas du tout et à même préférer plusieurs fois s’enfuir par la fenêtre plutôt que d’acquiescer à me demande de venir me voir !

Le tabarn%?# !!!

Donc je ne sais pas si vous pouvez percevoir le défi lancé par son manque de respect qui peut m’envahir instantanément ? Il fait -10 degrés dehors… au nombre de fois où il a fait son choix de s’enfuir plutôt que de me choisir.. il est clair pour moi qu’il préfère rester dehors !

Et comme il ne vient que pour me demander des choses.. et bien on va se revoir lorsque j’aurai besoin de toi..en attendant..vas faire ta vie de chat dehors !

Justifié ?.. Justifiable ? Je ne parles pas de d’être inhumain.. Je parle de logique ?

Et bien non. C’est là où le sens logique intervient après la crise et rationalise que ce n’est pas ça faute si il est cons et vie sur une autre planète. Tu crois qu’il va comprendre même si tu le criss dehors 2 jours en hiver ? JAMAIS ! Tu crois que ça vas donner un rendement de plus X ou Y ?.. Tu rêves carrément !

Donc, tu n’as pas le choix de négocier avec l’animal (en prenant pour acquis que l’on essais de devenir plus humain).

Ça ne vas rien donner de plus de l’attaquer de quelque façon que ce soit.. il n’est pas disponible à en comprendre le sens.. donc on perd notre temps ! Donc à me faire chiez comme il peut le faire de façon répéter par ma perception de son indifférence… je deviens souvent agressif en fonction de cela… mais même si j’agis envers lui durement parfois… ça prends 15minutes pour passer par-dessus..

On peut rien y faire c’est un chat !

Moi c’est ce qui me fait pratiquer le plus à devenir tolérant envers les « choses » que je pourrais éliminer facilement de sur mon chemin.

Le plus difficile pour moi est l’inverse de vous, la difficulté que j’ai à ne pas agir ou à me retenir tel que je le conçois. Une voiture stationné illégalement me bloquant le passage mériterait selon moi de ce retrouver grimper à moitié sur un poteau… l’ayant aidé quelque peu pour atteindre son objectif !

1-  Il bloque la circulation des deux côté de la route,
2- il en était assurément conscient et a fait le choix de prioriser son égo par rapport au bien-être commun des autres.


Pour moi.. il mérite de perdre le droit de s’accorder autant de valeur et devrait être prêt à assumer ce qui vient avec son choix. En fonction d’un raisonnement simple, si tu te donnes le droit de faire cela, je peux donc me permettre de faire ce que bon me semble également.. Non ?

Très difficile pour moi de me retenir ! Je vois difficilement pourquoi moi j’accepterais de vivre une frustration causé par un individu qui n’avait pas de conscience. Et si je laisse passer la chose, 100 autres voitures seront pris dans la même situation, alors pour moi tous les motifs sont bon pour le pousser hors de nuire.. c’est un service public que je rends !

Et si on y met les histoires de donner son 100% dans cette vie et que l’on croit au carma.. et bien qui me dit que je ne nuit pas à mon carma en ne l’aidant pas à ne pas recommencer ? Qui me dit que je ne suis pas son karma et que je me bats contre les inspirations divines qui me disent de la faire et que je ne défi le destin en ce sens ? Si je n’agis pas, je nuis à mon karma et je ne l’aide pas non plus dans le sien… pour moi tout ce tien !


Kevin Dutton : The good psychopath's guide to success

Très très difficile de ne pas agir. Bon, je suis dans la catégorie des « Saints » d’après ce que j’ai compris du docteur Kevin Dutton. Mais l’accès au mal m’est tout autant familier que le psychopathe non adapté. Tout repose sur la capacité de retenu de ses pulsions.

 Il me serait très facile d’agir, mais le fait d’avoir développé une logique des éléments et événements de la vie, je réussis à m’imposer une structure qui n’est pas la mienne en acceptant vos conventions sociales. Oui je peux le pousser, mais la société à décider que ce genre de comportement pouvait être répréhensible, donc à moi de juger et de mettre la dose de retenu qu’il convient d’imposer pour ne pas agir.
Vous c’est l’inverse !

Vous avez peur de tout et de rien et ça prend tout votre petit change pour passer à l’action en défiant les normes établis !!!!

- Kevin Dutton (site web) : The Good Psychopath'S - Guide To Success

Livre sur Amazon

Rien a perdre après avoir tant perdu

Vous m’avez tout enlevé alors qu’ai-je à perdre ?


Je ne vous en veux pas personnellement, vous n’êtes qu’un prétexte à laisser sortir ma rage intérieur afin de me sentir en harmonie intérieure. - Darkmind

Entrevoir le démon intérieure

Pour ceux qui voudrait entrevoir le démon intérieure que je combat depuis maintenant depuis 14 ans, soit suite à la perte de ma dernière conjointe Sandra

Le premier vidéo représente mon quotidien et mes rêves.. c'est vraiment comparable; le type de musique qui joue dans ma tête (voir le post musical) les intentions même sans être en guerre contre qui que se soit sont similaire pratiquement dès mon réveils. L'attitude décisive et impérieuse de passer à l'action est la même qui m'anime au quotidien, les images de guerre s'associe d'Avantage à mes rêves que ma perception du monde réel mais devient la même si on me défi, et cela selon ma définition du type d'affront.

Bram Strokers Dracula INTRO

Brisé et en colère

Le deuxième video représente toute la foie que j'ai en l’humanité combattant chaque jour pour elle et le sentiment d'abandon que je ressent de cette mission humaine que je me suis donné de partager le maximum de mon savoir.
Il y a également le deuil plus que traumatique de voir perdre la seule chose qui le rattachait à la vie et ce en quoi il croiyait et avait cru mériter de par sa dévotion... et malgré tout on lui retire l'essence de sa vie, des ses croyances et de  tout ce en quoi il avait foie.
Moi Sandra m'avais permis d’être humain presque 5 années durant, je n'étais pas un pure psychopathe à l'époque, j'avais par-contre tout les éléments pour le devenir advenant une rupture émotionnelle supplémentaire dans ma vie. Elle m'a quitter, je suis devenu ce montre.

Bram Strokers Dracula "I renounce God"

Posted on

Exemple d’empathie mal développé

Pathétiquement Pathétique !!!

Un bon exemple d'empathie mal développé

Encore une fois cette semaine je me demande dans quel mesure je pourrais être considérer comme humain. J’ai perdu mon portefeuille et mon chat est disparu. Et bien j’ai probablement eu 10 fois plus d’inquiétude pour mon portefeuille que pour la perte de mon chat… je me pose des sérieuses questions des fois sur moi.. Je n’aime pas ce que je vois.

On dirait que je suis plus enclin a vivre des sentiments voir à pleurer comme un enfant face à des scénarios qui viennent de mon esprit rattachés directement à l’ensemble de mes blessures. Les scénarios, ça marche on dirait un être vivant quand on me regarde. Mais qu’en est-il réellement ?

Selon ma conception du monde toutes émotionnels ou sentiments vécu est uniquement égocentrique. Nous nous basons sur notre propre interprétation de ce qui nous dérange personnellement. Donc si je vois un enfant pleurer, c’est l’enfant en moi qui souffre et fait figure de compassion; mais peut-il y avoir réelle compassion si on ne sait pas interpréter ce que l’on voit ?

Si tu me demande si ça me dérange pour le chat… oui je venais d’acheter un sac de nourriture, la ça va me prendre un autre chat.

Il était très très intelligent, respectueux comme ce n’est pas possible avec une capacité de ce faire comprendre autant qu’un chien.. Mais bon c’est un chat ! Ce n’est pas comme si je venais de perdre la meilleure faiseuse de pipe du monde !

Par contre.. Regarde-moi bien pleurer de détresse si tu me demandes : que crois-tu qui lui arrive présentement avec le froid et tout. Tu crois qu’il est dehors quelque part à crier de désespoir pour te retrouver ?

Là c’est fini.. J’arrête plus de pleurer. J’ai fait assez de thérapies pour apprendre à me connecter avec l’enfant en moi… mais il a été tellement torturé qu’il n’est pas capable de parler.. il pleure et veut tuer si on le pousse dans ses retranchements car le flot d’émotion négativement envahissante devient trop grande, et si on m’empêche de faire ce que l’on m’a appris à faire.. fuir plutôt que d’attaquer.. et bien ça ce gâte un peu mettons; le Terminator n’en n’a rien à foutre de ce qui se trouve devant lui..ça vas juste tomber. C’est tout.

Terminator 1 ending

Sensible.. au bon moment.. ou pas !

Pour en revenir au chat, ce serait possible en principe de me mentir et de me dire.. Ah il va revenir… de lui trouver des raisons le temps que mon pré deuil ce fasse inconsciemment.
Non moi c’est noir tout de suite, et si jamais il revient tant mieux. Sinon j’ai déjà fait mon deuil dans l’annihilation de son existence; le plus aberrant de mon cas c’est que je cherche un autres chat à donner exactement comme celui disparut y’à 20h (cmon un peu de cœur L ) Moi qui avançais à cause du chat, la ça m’en prend un autre et y’a la bouffe aussi a pas gaspiller.

Pathétiquement psychopathique ton affaire !
Au moins tu te suis.. C’est l’important !

Je sais par analyse des gens que je devrais être plus en contacte et émotionnellement affecter de la perte du chat, je ne suis juste pas sur le même rythme. Comme un très bon article l’expliquait : Les psychopathes ne sont pas insensible… ils ne sont pas en contact avec ce qu’ils ressentent et par défaut la switch émotive est a off au lieu de on comme vous.