Le jeux du juge

Exercise de conscience de soi et des autres
LE JEU DU JUGE

Effets psychophysiologiques et sociaux recherchés :

 

Concept du jeu

Trouver la vérité a travers un processus de débats sous forme de Juge, Jury, Avocat de la défense et Procureur de la couronne ainsi que leurs subbordonnés respectifs.

Un sketch présenté par les intervenants qui devront figurer divers scénarios amenant à la résolution de grandes questions.

Matériel nécessaire

3 Tables

Suffisemment de chaises pour tous

Un sablier de 5min / 10min

Un marteau de juge

4 Cahiers de notes / 1 par secteur mentionnés ci-haut.

4 locaux libres / 1 par secteur

 

Pré-dispositions

Séparer une assez grande salle tel que l’on dipose une salle d’odiances de justice.

  • Le juge est est assis seul au centre et fait face aux 2 avocats, le jury ce trouvant sur sa gauche.

  • A l’exception du jury, les autres parties requierts une table de travail

 



LE JUGE

  • Le juge en présence doit prendre des notes manuscrites ou non et reset attentif au déroulement de la bien-scéance dans la salle

  • Il doit également tenir a jour la conformité de la stucture des débats et la validation des preuves apportées.

LE JURY

  • Le jury – PEUT prendre des notes individuelles qui leurs servirons d’éléments de disscussion lors de la retraire avant le prononcé du verdict.

  • Le jury n’a pas pour objectifs de déterminer une culpabilité ou non du prévenu, ils ont pour mendat d’expliquer la nature événementielle des éléments socialements répréhensibles, leurs contextes, et quels auraient puent etre les alternatives aux présentes équations.

LES AVOCATS

  • Les avocats doivent élaborer une ligne de défense claire, et établir les motifs majeures justifiant les futures argumentations, autant pour la défense que la couronne.

  • Le travails des avocats REQUIERT qu’ils prennent attentivement des notes afin de solidifier leurs argumentations avant de les exposers aupres de la cour.

  • Les avocats ne peuvent pas mentirs, cependant ils ne pretent pas de serment devant la cour et sont tenu de défendre leur client, ils sont donc en mesure de jouer sur la favorabilité de présenter un argument devant la cour ou non, cela restant à leurs discrétions

LES TÉMOINS

  • Les témoins du scénario seront les seuls y compris les intervenants participants a VOIR UNE SEUL FOIS la scène.

  • Ils ne peuvent pas prendre de notes D’AUCUNES SORTES

  • Les témoins doivent répondre du mieux de leurs capacité en ce qui attrait aux questions formulés par les avocats des 2 parties adverses, les témoins peuvent être tout aussi bien neutre, que d’emblé être favorable a un des deux parties opposés.

  • Un témoin reste un témoin, il n’a pas l’obligation morale d’avoir une opinion neutre

L’ACCUSÉ

  • L’accusé n’existe pas, il est représenté par les 2 points de vus argumentatifs qui seront exposé au cours des débats.

  • L’accusé n’existe jamais dans ce jeux, il s’agit d’iterprétation du bien et du mal selon divers points de vus face a une réalité

ARBITRE DU JEU

  • L’intervenant qui agira en tant qu’arbitre du jeu agira en tant que représentant du département de la justice, Il ce vois donc dans l’obligation de soulever des points majeures du dossier auquel les avocats n’auraient pas comunément exposer certains faits aupres du jury.

  • L’arbitre de jeu peu égallement intervenir, ce supléant au juge, afin d’intervenir aupres de discours ébauchés. Cela tout autant pour la défense que l’accusation. Le rôle de l’arbitre ce définit ici comme « celui qui cherche la vérité », il peut donc a tout moment poser une question qui lui semblera des plus pertinante au développement du jeu.

 



Formation des équipes

1 juge

7 jury ou 5 (au minimum)

1 avocat principal de la défence

1 avocat principale de la couronne

  • Le nombres de témoins reste à déterminer dans le scénario

  • Les autres participants peuvents à leurs choix, déterminer leur camps (un minimum de 2 par équipes est préférable afin de rester dans les objectifs de dynamiques de propose ce jeu.



Structure du jeu

 

L’ARBITRE DU JEU

L’arbitre du jeu soumettra au tribunal une situation de conflit humain que l’on peut retrouver au quotidien lorsque les tempéremments s’échauffent de part et d’autres.

La brutalité

L’abus

Le mensonge

La violence

L’agression

Harcellement psychologique

Les droits d’un enfant

Les droits d’un parent de voir ses enfants

Promesses | Mensonges | Trahisons

Répondre aux attentes insensées

Tes droits s'arrètent là où les miens commencent

etc.



LES INTERVENANTS

Les intervenants pour cet exercise doivent se rencontrer un minimum de temps afin de préparer un scénario logique tout en proposant une expérience de morale telque cité ci-haut à titre d’exemples.

Tel qu’expliqué dans le guide des exemples dans le chapitre ce raportant a ce sujet, le scénario ne doit pas duré plus d’une minute, ou deux ou trois dépendemment de ce que demanderais un scénario minimal pour arriver au theme de discussion préconisé par l’exercise.

 

Il reste important cependant de rendre le scénario le plus crédible et s’aprochain le plus de ce qu’un comédien semi-profesionel donnerait comme représentation.

 



Buts du jeu

 

Le juge

  • Permettre aux avocats d’expliquer leurs lignes de défense initiale, validité l’acceptabilité des preuves

  • Il doit garder la bien-scéance de la cour et assurer la dignité des débats.

  • Il doit rester neutre et impartial en tout temps, et ne pas favoriser une partie au détriment de l’autre.

  • La fonction du juge est de conserver un équilibre permanant de droit de parole entre les deux parties opposés.

  • Il ne peut en aucun temps formuler une opinion personelle sur la responsabilité d’un partie ou de l’autre.

* Vous devez avoir lu et compris les implications de ce jeu expliquer dans « RÔLES DANS LE JEU »

Le jury

  • Le jury est un élément passif du tribunal, il n’a donc aucun droit de parole lors des auditions. Advenant un manquement à ce code d’étique ne peut conduire qu’a un renvoi de ce membre du jury

  • Le jury doit accepter d’entendre les deux parties adverses en étant le moins démonstratif possible de leurs émotions

* Le jury devra se retirer afin d’exercer leurs rôles expliquer dans « RÔLES DANS LE JEU »


AVOCATS

Suivant les préceptes de notre systeme actuel de justice, le ministere public ne possède pas les fonds suffisants afin de ce doter d’un nombre indéterminé d’avocats. Comparativement à la défence, le nombres d’avocats travailllant sur le meme dossier est moindre.

 

Avocats de la défense

Avocat principal

  • L’avocat principal est celui qui présente les arguments de facon officiel au jury, il explique ce que lui et ses collaborateurs on comme éléments de défense.

  • Il doit s’assurer de pouvoir exprimer adéquatement au jury le choix de l’argumentation principale et donner une direction à la ligne de défense.

  • Il doit sélectionner de facon définitive les éléments qui seront présentés ou non afin de soutenir l’argumentation de la défense.

  • La défense ne peut pas ce retrancher derriere le mur du silence. Elle doit tenter de ce défaire des accusations afin de démontrer sa non-culpabilité (voir le systeme de justice Américain).

Avocats adjoints au dossier défence

Les avocats adjoints doivent écouter attentivement les termes employés, la forme de la terminologie utilisé, les erreurs de discours ou toutes autres anomalie potentiellement envisagable tout a la fois pour la défense et contre l’accusation.

Les adjoints doivent assurer une stratégie minimal afin de défendre l’accusé

Il est possible de remplacer provisoirement l’avocat principal afin d’exposer en détails certains aspects particuliers du dossier et qui demande une conaissance approfondie donnant ici une défense plus complète.



Avocats de la couronne

Avocat principal

  • L’avocat principal est celui qui détermine les accusations à porter contre l’accusé.

  • Il présente les arguments de facon officielle au jury, il explique ce que lui et ses collaborateurs on comme éléments à charges.

  • Il doit s’assurer de pouvoir exprimer adéquatement au jury le choix de l’argumentation principale et donner une direction objective aux accusations

  • Il doit sélectionner de facon progressive les éléments qui seront présentés ou non afin de soutenir l’argumentation en ce qui attrait aux différents types d’accusations portés.

  • Le retrait de la couronne en ce qui attrait au dépôt d’accusation est exclus de ce jeu

Avocats adjoints au dossier

  • Les avocats adjoints doivent rester attentif à la stratégie de la défense afin de ne pas s’écarter sur des hypotèses hasardeuses. Ils doivent tenter de démontrer hors de tout doutes raisonnables au yeux du jury, l’intention criminel, le motif du crime, les moyens ou stratégies utilisés pour commetre le méfait.

  • Telque qu’il en vas de meme pour la défense, écouter attentivement les termes employés, la forme de la terminologie utilisé, les erreurs de discours ou toutes autres anomalie potentiellement envisagable afin d’accroitre l’image de culpabilité de l’accusé a travers une démonstration des preuves.

  • Les adjoints doivent assurer une stratégie minimal afin de donner des munitions suffisantes à l’accusation afin d’éviter inutilement tout report de la scéance

  • Il n’est pas possible de remplacer provisoirement l’avocat principal, les ajoints du procureur ont donc tout intérêt à canaliser leurs stratégie vers un minimum d’accusations qui resterons selon la couronne leurs carte maitresse et sentencible.