Posted on

Témoignage complet de M.Jonathan Crépeau

Jonathan Crépeau - Chercheur analyste comportemental

Description du sujet principal

Jonathan Crépeau est psychopathe, il possède dependant une "conscience" de sois qui lui permettre de produire un témoignage complet avec une vue de l'intérieur de la "maladie".


Sujets abordés

  • Test PCL-R
  • Livre: The Wisdom of Psychopaths
  • Qu'est ce que c'est un psychopathe adapté ?
  • Comment je vois la vie: Une succèssion d'images sans distinctions
  • Vie et rôle comme un comédien permet de mentir. Ce n'est qu’une scène!

Documentaires vidéos

  • Le cerveau emotionnel
  • IRM et psychopathologie

Successful Psychopaths

Je suis ce que le Professeur Kevin Dutton appel : Successful Psychopaths... Possiblement un psychopathe Anti-Psychopathe égallement (ma vision de la chose)

Mon résultat sur le test PCL-R est de 30 (possiblement 32) sur un total de 40 points

Si on me demandais de me mettre moi meme une étiquette, je dirais:

Chasseur (profiler) psychopathe de psychopathe. Type obsessif-compulsif paranoïde avec base "saints".

pcl-r psychopathy checklist

 

 

The Wisdom of Psychopaths

The Wisdom of Psychopaths: What Saints, Spies, and Serial Killers Can Teach Us About Success

The Wisdom of Psychopaths: What Saints, Spies, and Serial Killers Can Teach Us About SuccessVoila pour vous une base extrêmement solide sur laquelle vous pourrez formuler vos questions

Son livre (en anglais seulement) : The Wisdom of Psychopaths: What Saints, Spies, and Serial Killers Can Teach Us About Success; en explique parfaitement bien la tres grande majorité de tous les aspects.

Je vous invite donc plus que fortement de lire ou écouter ce que ce chercheur exprime sur le sujet afin d'aiguiller vos questions de la façon la plus pertinente possible

Livre Audio sur Youtube


Qu'est ce que c'est un psychopathe adapté ?

C'est le principe du psychopathe adapté qui lui est fonctionnel malgré tout ce qui est différent chez lui.

Il reste le même prédateur social mais en beaucoup plus évoluer.. et n'attaquera pas immédiatement sous tout les regards et possèdes une capacité de retenu plus grande que les criminalisés qui souvent ce retrouvent en prisons des leurs jeunes ages.

Il peux être Chirurgien d'enfants blessés gravement, Ambulancier, Urgentiste, Démineur Dirigeant d'entreprise Pompier volontaire etc

En anglais on traduit actuellement le terme de psychopathe adapté par "Succesful psychopath's"


Les plus psychopathesLes moins psychopathes
1. PDG

2. avocat

3. Médias (télévision / radio)

4. Vendeur

5. chirurgien

6. journaliste

7. Officier de police

8. personne du clergé

9. chef

10. fonctionnaire

1. Aide soignante

2. infirmière

3. Thérapeute

4. Artisan

5. Esthéticienne / Styliste

6. travailleur de charité

7. enseignant

8. artiste créateur

9. docteur

10. comptable

A LIRE

The Top 10 Jobs That Attract Psychopaths

 


Comment je vois la vie: Une succèssion d'images sans distinctions

Ce que je vois en regardant la vie ce ne sont que des scènes ou si on veut dire des images sans distinctions défilent devant moi. Les pré-acquis et présomption induite par les apprentissages dit douloureux n’ont pas d’impact sur moi. Ce qui fait qu’un enfant qui ce fait frapper devant moi n’est rien de plus qu’un être humain envers qui il faut réagir rapidement et donner les premiers soins.

L’ampleur de l’image de l’accident n’a aucune influence, il pourrait autant s’agir d’un balai que l’on doit retirer rapidement du chemin avant que quelqu’un tombe.

Je comparais ca a possiblement quelqu’un de très geler. Il voit les choses; Mais un feu dans sa chambre ne le fera pas prendre contact avec le danger imminent.

Je ne compare pas l’absence de réaction ici, mais bien la perception de l’environnement qui semble à la très grande majorité des gens être remplis de sentiments relativement aux éléments de la vie quotidienne.

J’ai appris en très très bas âge à encrer en moi un détachement émotif très profond. Ma mère avait développé pour tenter de me contrôler, l’approche de : Gentil, je te donne; Pas gentil je te l’enlève.

Rien de tel pour apprendre à se positionner à l’extérieur des besoins autres que primaires !

Comment faire pour ne pas souffrir d’une joie que l’on transformera bientôt en souffrance ? Détachement, voilà le mot ! La meilleur des caresses ne représente plus qu’une possibilité de souffrance additionnelle si on s’abandonne à jouer ce jeux avec les gens.


Vie et rôle comme un comédien permet de mentir. Ce n'est qu’une scène!

Je peux me couper de tout car tout peux être gérer par le rationnel instantané qui replace ainsi la peur. Si un homme me menace d’un couteau et que je ne prends pas la vie et la peur de la mort en compte et remplace cela par une profonde compréhension de la situation, de ses implications et de ses solutions disponibles, je ne vis pas la peur mais bien une gestion de situation difficile très à risque.

Peu importe l’issue, les événements d’une nature X ou Y vont ce produisent en fonction des intentions hostiles de l’individu face à soi. Donc vaut mieux tenter de gérer les choses le plus adéquatement possibles et prendre les choses comme elles se présenteront. Acquiescement, déploiement d’une force d’attaque, peu importe, la situation ne sera pas gérer par un élément inapproprié tel que la peur pour poser des actions sensées.

On peut avoir peur des aiguilles par exemple, et devoir aller faire effectuer un prélèvent de sang. Le contrôle de cette peur ne peu selon moi être réduite, voir disparaître en ne focalisant que sur celle-ci.

Le manque d’apport d’information au cerveau, joint à une fabulation de l’imaginaire; donc loin du ici et maintenant; prédispose l’individu à la peur. L’association émotive de ses éléments provoque donc une difficulté pour l’individu de distinguer le vrai danger des faux dangers.

Si on force notre cerveau à créer une scission entre le « présumer » et les éléments réels que comporte la prise de sang, rien ne devrait vous faire peur… on ne vous dit pas d’aimer ça pour autant… ça c’est une autre histoire !

- Vous allez de vous-même à l’endroit requis
- Vous êtes dans un hôpital avec des infirmières qui généralement effectue ce type de tache à la chaîne, donc l’expérience devrait être pragmatiquement accordée à ces professionnels.

- A la limite, vous pouvez toujours questionner l’infirmière sur la qualité et les soins apportés que vous recherchez. Ainsi vous vous libérer de cet espèce de noir flou et inquiétant qui ne vous semblais point possible d’éclaircir afin de dédramatiser la situation et être ainsi en mesure de la recevoir pleinement pour ce qu’elle est; et non pas adjointe a toutes les peurs du passer qui sont souvent sans fondement solide pour justifier cette peur.

On parle souvent de l’amygdale qui serait le principal gestionnaire des peurs. Il met en actions plusieurs fonctions de votre corps et votre esprit; mais il est selon moi et d’autres chercheurs, possible de refréner les ardeurs de l’amygdale en renforçant le cortex préfrontal par le type d’exercice mental proposé lors de l’exemple de la prise de sang.

Le cortex préfrontal étant le signe du raisonnement logique, il semble naturel d’en conclure que cet épaississement canalise ou peu possiblement en venir à gérer les peurs sans devoir obtenir plus que le signal en lui-même du danger; ensuite le cerveau logique prend le relais afin d’éviter les erreurs de jugement et d’appréciation.


Le cerveau emotionnel

IRM et psychopathologie