1/10 – Projet de cohérence des soins en santé mentale

 

Fin des travaux
1er juillet 219

EN RÉVISION POUR LE CIUSSS DE L'OUEST DE L'ILE DE MONTRÉAL


TELLEMENT DE MÉCONNAISSANCES

Qui fait quoi ? Quand ?, Où ? et Comment ?


Connaissez-vous réellement l'ensemble des ressources qui s'offrent à vous pour vos demandeurs de services, ne serait-ce que localement ?



Nous proposons d'accroître le fusionnement des diverses ressources connus officiellement mais également toutes ressources offrant une forme d’aide ou une autre afin d’aiguiller les demandeurs vers les bons organismes.

Cette nouvelle façon de procéder permettra de créer un profil de cheminement individuel et d’accompagnement qui servira d’outil de référence tout au long de sa vie.

Nous devons combler la méconnaissance face à l'ensemble des ressources de proximitées exitantes afin de répartir la charge exercée sur les axes principalement connus des  services d’aide généraux.

 


Problématique principale des relations inter-organisationelles


Problématique principale du GASMA

Le problème du Guichet d'accès en santé mentale pour la clientèle adulte est qu'il ne tiend pas compte des résultats obtenus face a la qualité et le confort relationel entre patient et psychiatre.

La problématique principale devient alors la qualité du réacheminement dans le temps des patients vers un autre psychiatre qui ce serait spécialisé dans le traitement de leurs troubles mentaux en particulié.

Les services offerts de façon officielle ne répondent que partiellement aux besoins complexes souvent formulés.

Ainsi, une répartition effectuée en fonction des compétences transversales, que ce soit de la part des organismes ou de ceux qui les composent, pourrait répondre au manque d’informations concernant les services de soutien en santé.


VOIR LE DOSSIER COMPLET

Le guichet d’accès en santé mentale pour adulte: Une structure menant à l’échec


 


Aucune possibilité de soutien spécifique


Ping-Pong entre la psychiatrie et les centres de désintoxication


REACTE propose une nouvelle façon de procéder qui permettra de créer un profil de cheminement individuel et  d’accompagnement qui servira d’outil de référence tout au long de sa vie.

 



CENTRALISER L'INFORMATION

RENDRE L'INFORMATION DISPONIBLE EN TEMPS RÉEL


Hommes dépressifs dépressions crises support aide maladie mentale

De petites réponses pour supporter la vie

Un second exemple est qu'il s'agir d'un demandeur qui n'est pas en mesure de trouver par lui-meme un endroit où ce procurer des boites vides pour son déménagement et qui n'a pas la motivation de faire les choses dans une solitude extrème.

A qui s'adresser pour passer a travers cette épreuve de vie ?

Il existe déjà diverses organisations se préoccupant d'assister les demandeurs en ce sens, le 211, le 811 ainsi que Drogues aides et références.

Cepandant, ces ressources vous redirigerons vers des ressources secondaires avec lesquels le demandeur devra par la suite communiquer.

Nous croyons qu'une coordination plus étroite serait possible à l'époque ou nous sommes grace a l'informatique.


Tisser une toile d'actions cohérente

Nous ne parlons pas de parrainage ou de jumelage entre individus à ce stade, nous parlons de tisser une toile d'actions cohérente mettant a disponiblité du patient organismes.

Cette procédure offrira aux demandeurs de soutien en santé mentale des réponses en temps réel via une expertise sociale en tant qu’humain et non pas en fonction des compétences académiques reconnues.

À titre d’exemple, il peut s’agir d'avoir besoin de parler a un prètre car le patient est en grave manque de repers sociaux. Pouvoir etre en contact rapidement et régulièrement avec une personne servant de référence pourra permettre a un individu dans un état de détresse émotionnelle grave de momentannément être en mesure d'obtenir des réponses qui le satisferons.


Puisqu'on ne ferme pas un dossier en santé mentale tel un livre que l'on a fini, il faut obtenir une continuité dans l’accès aux services existants mais également un soutien sous forme de coalition globale déjà présente en santé.

Cela pourrait pallier le vide laissé par l’usage unique des services officiels.


LES SOLUTIONS

Agencer l'ensemble des ressources sous un seul système informatique possédant une base de données exponentielle.


A LA BASE...REGROUPER L'INFORMATION DÉJÀ DIFFUSÉE

Sur internet, voici ce que l'on retrouve déjà assez aisément:

Liste des ressources principales

 
RECHERCHE SUR LE SITE: Trouble de la personnalité = Zéro résultat

Notes observables: Cette outil ne répond pas aux attentes des demandeurs de soins, il faut savoir ce que l'on cherche et passer principalement par les sous menus.

Vous devrez ensuite lire les descriptions afin d'estimer par vous-même ce que cette resource vous offrira, au petit bonheur la chance !

RECHERCHE SUR LE SITE: Trouble de la personnalité = 203 professionnels trouvés

Notes observables: Les 203 professionnels proposés sont tous "en mesure" de travailler avec les troubles de la personnalité, cela ne fait pas d'eux des spécialistes. Notez que chacun d'eux possèdent une multitudes de champs de compétances puisqu'ils sont psychologue à la base.

Il est égallement a noter que les noms de ses 203 professionnels apparaissent en rotation / aléatoirement, vous n'avez qu'a effectuer la meme recherche une deuxième fois pour vous appercevoir qu'ils ont donc tous la même valeur / les mêmes compréhensions de ce qu'est précisément tel ou tel type de problématique a travers les différentes facettes des troubles de la personnalité.

Cette situation laisse donc place a l'amélioration si nous voulons permettre au demandeurs d'être parfaitment bien aiguillés dès le départ.

RECHERCHE SUR LE SITE: ressources trouble de la personnalité = 3 620 000 résultats 

Notes observables: Je vous invites a vous focaliser sur les différentes suggestions offertes par Google. Il apparait rapidement a travers les résultats qu'il existe 1001 autres ressources qui seraient disponibles mais qui ne sont pas répétoriés sur le site des services sociaux et que l'ordre des psychologues ne propose évidemment que des psychologues.

 


Comment procéder ?

1 ière solution proposée

La grande question est pourquoi ne pas centraliser les informations a la fois connues et celles non connus au même endroit et créer une plateforme efficace menant directement le patient aux ressources disponibles pour sa situation.


BESOINS: Définir les services et compétances des organismes et de leurs personnels



Un seul système informatique commun afin de gérer les demandes en temps réel


2 types de plateformes informatiques

Dans un premier temps il faut permettre aux demandeurs d'effectuer des recherches de façon autonome. Cette plateforme présentée sous la forme de questionnaire d'auto-évaluation des besoins serait globalement axée sur les ressources de proximitées existantes.

Il est selon nous impératif d'offrir une alternative personelle du choixque le demandeur effectura par la suite; celle de ce diriger lui-meme vers le type de ressources qu'il estimera pouvoir répondre au maximum a ses attentes.


2- En deuxième lieu, le second moteur de recherche engagera plus de formalitées pour le demandeur, mais les demandes qui y seront effectuées seront assistées cette fois-ci par des intermédiaires qualifiés.

Cette étape fera appel a l'utilisation de la carte d'assance maladie et aura pour but de mettre a la demande du patient certaine notes a leurs dossier.

Projet REACTE - 2 Moteurs de recherches - Public et Médical

Cette étape cruitiale permettra de formuler des actions concerter tout au long du parcours de vie du demandeur.


STRUCTURE COMPLÈTE DES POSITIONS ET INTERRELATIONS ENTRE LES SERVICES DÉJÀ EN PLACE

Projet REACTE - Diagramme complet du REACTE - Réseau d'aide et entraides concertées


A VOIR
Exemple tiré de notre ébauche actuelle de base de données

Toutes les information proviennent simplement du web; elle ont été cependant agencé de façon a avoir une idée très précise de cette ressource en particulier.

  • Bien que pour l'instant beaucoup de travail reste a faire, il est possible pour le moment d'effectuer des recherches à travers la boite consacrée a cette effect.
  • Cette boite de recherche vous propose progressivement différent choix en fonction des mots que l'utilisateur entrera.
  • Nous planifions l'installation d'un formulaire actif qui permettra de sélectionner au préalable différentes formes de services avant d'effectuer une recherche.
  1. Cette liste est disponible a tous, cependant, un accès médical permettra d'offrir un service de pointe qui permettra d'ajouté au besoin des informations sygnificatives au dossier du patient.
  2. Voici une représentation des nombreux types d'organisme que nous souhaitons intégrer a une seule base de donnée complète reflétant l'enseble des ressources disponibles.
  3. Cette procédure permettra d'obtenir avec le temps une meilleur capacité a évaluer de façon plus précis mais également de façon globale un demandeur fesant appel a de nombreux services au cour de sa vie.

ACCÉDER AUX
Ressources du REACTE

LE REACTE


Sans ou avec l'utilisation de la carte d'assurance maladie

Le système de compartimentations des dossiers médicaux sera assuré par les autoritées déjà compétantes en la matière, il pourrait s'agir a titre d'exemple du MSSS.


  • REACTE étant une plateforme informatique permettant la coordination entre les demandeurs de services et les organismes exersant une fonction en santé; les informations personelles relatives au contenu des dossiers de santé des patients resteront gérer par les autoritées appropriées.

  • Les informations générales seront régées par notre réseau d'entraide informatique via notre organisme: REACTE.

  • Le réseau "intranet" du réseau REACTE permettra aux demandeurs de soins en santé mentale désireux de faire affaire avec un professionel, d'utiliser leur carte d'assurance d'assurance maladie qui comporterait deshormais une puce informatique et un code d'accès privé.

  • Ce numéro permettra aux intervenants en santé d'établir un profil clair du cheminement effectué par le demandeur. un accès a leur dossier médical lorsqu'ils seront en présence d'un intervenant en santé.

  •  Ce système n'engendre pas et ne pourra engendrer des transactions couvertes par la RAMQ.Le numéro d'assurance maladie individuel des demandeurs ne servira que pour inscrire des notes au dossier.

  • Il permettra évidemment la lecture de certaines parties du contenu, voir son ensemble si l'organisme ou la personne soignante est duement autorisée.

  • Ce service permettra d'établir des correspondances entre ce qui a été fait au dossier du patient et laissera l'opportunité aux ressources en santé existantes d'apporter des solutions qui n'avaient pas été envisagés jusqu'à présent pour le demandeur de services.

  • Les organsimes inter-reliés en associatiant leurs ressources et leur services pourront fournir des réponses concrètes peu importe ce qu'un demandeur de soins pourait formuler comme demande ou afin d'obtenir des réponses sur ses questionnements.

Système de Compartimentation des Dossiers Médicaux à travers le M.S.S.S.


Un soutien disponible 24h sur 24h

Comment cumuler les ressources et services en santé mentale sans devoir les fusionner ou les relocaliser ?


Projet REACTE - Projet de jumelage des regroupements majeurs

Fusionner à distance les champs de compétences

Il existe actuellement 1001 différents types de ressources en santé à travers le Québec.

Chacun de ses organismes occupent un espace sur la grille horaire, certains ne sont ouvert que de jour alors que d'autres sont disponibles le soir et la nuit.

Fusionner à distance les champs de compétences respectives de chacun des organismes en santé pourra permettre d'obtenir des réponses en provenance de la personne la plus compétante actuellement disponible pour soutenir la démarche du patient.


On pourrait comparer cette étape à cette de communiquer avec un magasin de grande surface pour obtenir des information sur un produit spécifique.

Centrales d'informations ressources actuellement disponibles

Actuellement il existe déjà quelques organisations qui offrent des services de consultations téléphoniques.

Malheureusement, le manque d'interrelation entre les divers ressources est criant lorsque l'on parle de capacité a être présent dans un mouvement d'accompagnement solidaire envers un patient en recherche de soins en santé mentale.

Un demandeur dans un état de dépression majeure n'aura pas la force de communiquer a de multiples endroits

Il est même fort probable dans cet exemple que le demandeur comette posiblement l'irréparrable bien avant.

Soutien disponible 24h 24

 


On passe ainsi par la chaine de commandement suivante


1- Appel recu initialement par la réceptioniste. Après avoir formulé votre requête, celle-ci redirigera votre appel vers le département le plus approprié.


2- Une personne en charge du département vous répondra alors et vous dirigera cette fois-ci vers le comis le plus appropriéet disponible immédiatement sur le plancher pour répondre à votre appel.


3- Le commis le plus approprié sera alors a votre disposition pour répondre de façon étroite a l'ensemble de vos questionsen rapport avec la demande initialement formulée auprès de la réceptionniste.

 

À travers cet exemple, il devient évident qu'une meilleur logistique et un plus grand pragmatisme serait demise face a l'utilisation que nous faisons des ressources mis en place actuellement en santé.

Rendre l'information disponible en temps réel, c'est ce que l'organisme REACTE tente d'accomplir.


Composition du réseau soutenant la base de donnée

Telque décrit précédemment, il existe des milliers de ressources qui exigeraient de voir leurs services ce superposer et ainsi être en mesure de soutenir leurs clientèle de façon extrèmement étroite et ce peu importe le type de demandes que pourait formuler un individu au cours de sa vie.

Structure d'accès Réseau REACTE

 


Il faut donc établir une capacité de soutenir l'effort fournis par le demandeur.


Nous voulons également apporter une dimention humaine en coordonnant de façon soutenu l'utilisation des ressources de parainnage déjà existant en santé mentale.

Ces organismes déservent une clientèle qui leur est spécifique et leurs parains sont disponibles afin de répondre aux besoins d'accompagnement au quotidien de leurs demandeurs.


Le 211, le 811 et Drogues aides et références

  • Le centre de références 211 est en mesure d'indiquer au demandeur a quel endroit se situe tel ou tel service le plus près de chez lui, cepandant les répondants ne sont pas formés pour évaluer le type de ressource qui serait le plus appropriée en fonction de leur problématique de santé mentale.

  • Le 811, s'occupe par contre de cet aspet sans formuler pour autant des recommandations d'ordre médicales. Ils peuvent informer un patient sur un état de santé en particulier mais le réfèreront vers l'urgence médicale la plus proche en cas de doutes ou de la moindre incertitude.

  • Drogues, aides et références ont une capacité limité en ce qui attrait à la quantité d'informations disponibles. Ceux-ci ne sont pas en mesure de recommander et ne désirent pas favoriser l'une ou l'autre des ressources existantes en particulié.

De plus, il est imporant de noter qu'ils ne possèdent pas de système de gestion des espaces d'hébergements disponibles en temps réel telque l'offre aux femmes le service SOS Violence conjugale.



La problématique principale réside donc dans l'absence de cohésion entre les efforts des services fournis par ces ressources.


Fusionner l'aspect gestion de cas et consolider l'information

Solutions

  • Mettre en relation les trois organismes et fusionner l'aspect "gestion de cas" afin de consolider les informations disponibles sur un sujet précis et ainsi soutenir le demandeur qui désirerait s'inscrire dans un cadre de cheminement personnel qui ne passera pas obligatoirement par les centres hospitaliers.
  • Le projet REACTE vise tout le monde et ne ce concentre pas exclusivement sur les patients en crises; voici donc un exemple simple de situation réquérant une fusion face à la gestion de cas:

Un homme de 40 ans posséddant un emplois faiblement rémunéré recherche actuellement une ressource ou il pourra prendre conseil face a sa toxicomanie qui prend de plus en plus de place dans sa vie.

La question ce pose; qui sera en mesure de répondre a ce type de demande de A à Z, c'est-à-dire

  1. Évaluer dans un premier temps le type de consommation et son importance
  2. Établir une correspondance entre le type de ressource pour le demandeur et évaluer la capacité qu'aura l'organisme à répondre adéquatement aux attentes formulées
  3. Effectuer un suivi actif face aux besoins formulés a mainte reprises par un demandeur en particulier
  4. Apporter des notes d'importances capitales directement au dossier d'un demandeur et qui deviendront utiles dans le temps afin d'effectuer un suivi extrèmenet étroit de leur parcours au besoin.
  5. Effectuer une demande de prise en charge de type psychosocial sans avoir a rencontrer obligatoirement un travailleur social à travers un CLSC ni devoir référer le demandeur vers un médecin pour s'assurer de la validité de la demande.

LES RÉSULTATS OBTENUS

Le résultat

  • Le demandeur de services peut être à la base acceuillis à travers les principaux ports d'accès en santé
  • Les différents ports d'accès en santé pourront tous utiliser un logiciel commun permettant d'avoir accès de façon plus ou moins restrainte aux informations du patient. La gestion de cas deviendra plus efficace et engagera la capacité d'effectuer un suivi ponctuel plus facilement.
  • La gestion de cas versus pourra permettre d'établir la priorité des urgences et les rediriger en temps réel vers la bonne ressource en utilisant les nouveaux outils d'évaluation fournis par REACTE.
  • Les organismes et le personnel soignant autorisés pourront utiliser les nouveaux outils d'évaluation en fonction du degré d'autorisation qu'ils auront recus.

Ils pourront ainsi accéder aux informations contenus dans le dossier, soit l'historique du patient peu importe ses déplacements sur le territoire Québécois.



A titre d'exemple, nous pourrions utiliser le savoir faire des secrétaires médicale ou formé d'avantage les archivistes médicale à l'analyse de dossier; leurs travail  pourra par exemple fournir des indications face aux types de services dont un patient aurait possiblement besoin en fonction de son parcours.

Ils pourront ainsi émettre des notes au dossier qui deviendront prioritaires pour les nouveaux et futurs intervenants en santé.

REACTE planifie de créer une relation étroite entre ceux qui peuvent agir a titre de parrain et ceux qui recherche un soutien régulier sous forme de parrainage.

Cette alternative vise a désengorger les soutients de première ligne. En parrainant une personne en santé mentale, celle-ci aura moins d'épisode de crise puisqu'il saura qu'il n'est plus seul.

En établissant une correspondance claire entre les besoins réels d'un demandeur et ce que peuvent fournir comme aide les ressources en santé, le patient saura mieux évaluer ses propres besoins tout en ayant la possibilité d'être accompagné par un parrain en tout temps face a ses futurs choix

Projet REACTE - Gestion de cas et priorité des urgences